Tags

erp

pmr

loi

bim

wc

Sanitaires dans l’entreprise, toutes les obligations

Sanitaires dans l’entreprise, toutes les obligations

Indispensables au confort des salariés, les sanitaires d’une entreprise doivent répondre à un certain niveau d’hygiène, établi par la loi. Invalibre, spécialiste de l’accessibilité, fait le point des équipements sanitaires en entreprise.

 

Les obligations des employeurs

Le code du travail stipule qu’un chef d’entreprise doit s’acquitter d’un certain nombre d’obligations relatives à l’hygiène au travail, dont la propreté. L’article R4228-1 établit que le responsable doit permettre la propreté individuelle des salariés, c’est-à-dire concrètement mettre à libre disposition des WC et un lavabo a minima, des vestiaires et douches pour les entreprises concernées. L’équipement des lieux d’aisance est également une obligation patronale : distributeur de savon et/ou gel hydroalcoolique et essuie-main (papier, tissu ou à air pulsé) sont fournis par l’entreprise et la ou les pièces doivent être maintenues en état suffisant de propreté et d’aération.

Les usagers

Du côté des employés, les obligations sont également de mise, en particulier dans les métiers au contact de produits toxiques, alimentaires ou dans le milieu médical. Cela dit, même un employé de bureau doit respecter un minimum de règles d’hygiène au travail, pour son bien-être et celui des autres. Pour ce faire, l’employeur peut utiliser une signalétique adaptée (autocollant rappelant de se laver les mains, etc.).

Dans les établissements recevant du public, les règles sont autres (en particulier en regard de l’accessibilité des personnes à mobilité réduite). Invalibre vous accompagne dans vos problématiques en lien avec l’accessibilité, contactez nos équipes d’experts !

Laisser une réponse

* Nom
* Email Non publié
   Site internet (Site url withhttp://)
* Commentaires