Tags

Aides et financements : A quels droits pouvez-vous prétendre ?

Aides et financements : A quels droits pouvez-vous prétendre ?

ADAPTATION DU LOGEMENT AUX PERSONNES  HANDICAPÉES :
LES FINANCEMENTS, SUBVENTIONS ET AIDES

 

Un grand nombre d’aides financières et subventions existent dans le cadre de l’adaptation du logement aux personnes handicapées. Si vous souhaitez connaître vos droits, Invalibre vous les explique à travers ce blog ! Nous vous orientons vers les différentes aides financières et subventions au sujet de l’adaptation du logement aux personnes handicapées et plus particulièrement dans l’aménagement de votre salle de bains ergonomique.

 

Diverses mesures ont été prises par l’Etat afin d’améliorer les conditions de logement et favoriser le maintien à domicile des personnes à mobilité réduite.

 

 

 

Quelles sont les aides à l’adaptation du logement aux personnes handicapées (logement privatif seulement) ?

 

Elles concernent le financement des travaux liés au handicap uniquement. Elles sont accordées sous formes de subventions ou de prêts. Certaines sont soumises à des conditions de ressources à connaître avant d'y prétendre.

 

Quelles sont les subventions pour l’adaptation du logement aux personnes handicapées ? 
 

  • Primes de l’Etat (prime à l'amélioration de l’habitat)
  • Subventions du Conseil Général
  • Subventions de la caisse primaire d'assurance maladie
  • Subventions des caisses de retraites ou des mutuelles
  • Autres aides.…

 

Quels sont les prêts pour l’adaptation du logement aux personnes handicapées ?

  • 1% patronal
  • Organismes de prestations familiales
  • Caisses de retraites
  • Prêt pass travaux…

Egalement, la Prestation de compensation attribuée par la Commission des Droits et de l’Autonomie. Celle-ci vous permet de financer les aménagements de salles de bains et du logement en général.

 

QUI SONT LES PERSONNES CONCERNÉES ?

 

  • Les propriétaires occupants (propriétaires occupant leur logement (sous conditions de ressources).
  • Les syndicats de copropriétaires pour des travaux sur les parties communes et équipements communs.
  • Les propriétaires bailleurs (personnes possédant un ou plusieurs biens immobiliers et qui louent ou souhaitent louer, en réalisant ou non des travaux).

 

QUELS SONT LES TRAVAUX CONCERNÉS ?

 

  • Montant minimum : 1500 € HT sauf pour les propriétaires occupants aux ressources dits "très modestes", pour lesquels aucun seuil n’est exigé.
  • Commencement pas avant le dépôt de la demande de subvention
  • Réalisés par des professionnels du bâtiment
  • Adaptation des logements à la perte d’autonomie des personnes ou anticipation au vieillissement.
  • Compris dans la liste des travaux recevables

 

QUI SONT LES LOGEMENTS CONCERNÉS ? 

 

Ceux-ci doivent être achevés depuis au moins 15 ans à la date d’accord de la subvention.

 

QUEL EST LE MONTANT DE VOTRE AIDE ?

 

Vous vous situez dans la catégorie « ressources très modestes » : 50% du montant total des travaux HT. Aide de l’Anah : 10 000 € maximum.
Vous vous situez dans la catégorie « ressources modestes » : 35% du montant total des travaux HT. Aide de l’Anah : 7 000 € maximum.

 

Pour plus d’informations, rdv sur le site web :
www.anah.fr

Laisser une réponse
* Nom
* Email Non publié
* Commentaires